Directeur Général du Comité d’Organisation des 3émes JAJ ALGER 2018

Abdelhalim AZZI

Dans un mois l’Algérie accueille les 3èmes Jeux Africains de la Jeunesse, les JAJ par abréviation. Un rendez-vous continental qui constituera un évènement majeur dans le monde du sport car il concerne des jeunes qui représentent l’avenir de l’Afrique. Les Jeux africains de la Jeunesse sont une compétition mettant à l’honneur les athlètes de différentes nationalités mais d’un même continent. Ils (les JAJ) ont été lancés pour rapprocher les jeunes athlètes africains, les rendre plus compétitifs et accroître le nombre de disciplines sportives pratiquées. Pour cette 3éme édition, l’Algérie va accueillir quelques 3.000 athlètes représentant 54 pays. A quelques semaines de cet important rassemblement de la jeunesse africaine, l’Algérie, par l’entremise de son comité d’organisation ne ménage aucun effort pour faire de ce rendez-vous une réussite totale sur le plan organisationnel et sportif. Le Comité d’organisation s’affaire à mettre en place les meilleures conditions de séjour et de compétition pour les jeunes sportifs africains dont l’âge varie, c’est important de le souligner, entre 14 et 18 ans. De prime abord, et pour répondre à certaines inquiétudes, je dirais que l’Algérie possède une grande expérience en matière d’organisation d’événements sportifs ou autres. De ce fait, il n’y a aucun souci à se faire sur ce plan. Il est vrai que nous avons connu quelques perturbations dans la préparation, comme il est vrai aussi que tout un chacun, dans son secteur, a pris ses responsabilités pour surmonter tous les obstacles. Dans ce sens, il est utile de souligner que le gouvernement algérien a accordé 70 millions de dollars au Comité d’organisation de ces 3émes Jeux Africains de la Jeunesse pour la réussite de cet évènement. C’est dire toute l’importance qu’accorde l’Algérie, et à sa tête le Président de la République, à ce rassemblement de la jeunesse africaine. L’expérience acquise dans les différentes organisations de manifestations internationales, fait que notre pays est qualifié pour réussir son défi de réussite et de bon déroulement de ces prochains jeux. Pour rester dans l’optimisme, je dirais que notre pays ambitionne d’organiser les meilleurs Jeux pour les jeunes africains. Le ministère de la Jeunesse et des Sports, le Comité Olympique Algérien, la Wilaya d’Alger, ainsi que l’ensemble des autorités nationales présentes autour de cet évènement continental, et grâce aux efforts consentis par l’Etat, déploient d’énormes efforts pour hisser ces Jeux au niveau des attentes et aspirations de l’ensemble des sportifs. Il est clair que l’Afrique sportive, par l’entremise de l’UCSA, de l’ACNOA et de l’UA font entière confiance en les capacités de l’Algérie lorsqu’il s’agit de la promotion du sport africain.

 

AbdelhaLim Azzi