fr Français

PATRIMOINE

Alger est bâti sur un site exceptionnel en face de la mer méditerranée. La partie moderne de la ville est construite sur le plateau au niveau de la mer, la partie ancienne, la ville antique des deys est construite au niveau de la colline escarpée derrière la ville moderne et est couronné par la Casbah, 122 mètres au-dessus de la mer.

Alger-Centre recèle de nombreuses œuvres architecturales qui permettent à la ville d’avoir un des plus beaux parcs urbains de la capitale. L’un des architectes les plus renommés ayant façonné l’image d’Alger centre est Le Corbusier.

Publics pour la majorité, oubliés ou restaurés, les jardins d’Alger-Centre constituent un étonnant patrimoine par leur composition, la variété de leurs essences, et par la somme de renseignements qu’ils offrent sur les périodes historiques antérieures. La Ville d’Alger-Centre plusieurs parcs et jardins, ancrés dans les quartiers. Célèbres ou intimistes, ils s’inscrivent dans tissue urbain. Ces coins de nature, fréquentés au quotidien par les habitants du quartier, offrent des parenthèses de verdure, des aménagements harmonieux pour les enfants, les sportifs et les promeneurs.

Alger-Centre compte les principales rues commerçante de la capital, ou ce côtoie plusieurs enseignes national et international avec des étals dédiées à l’artisanat.

Les Algérois maîtrisent l’art de jouir des plaisirs de la vie, une des activités favorite de ces derniers est de se prélasser dans une des nombreuses terrasses de café que compte Alger centre.

Découvrez la liste des sites touristiques d’Alger à voir absolument lors de votre séjour à Alger la blanche.

La casbah

La Casbah (qui signifie la « citadelle ») est l’ancienne citadelle d’Alger, peu à peu on appella la Casbah l’ensemble du quartier autour de la citadelle.

La Casbah d’Alger fût fondée sur les ruines de l’ancienne ville fondée par les Romains, Icosium. Construite sur une colline, descendant vers la mer et divisée en deux: la haute Casbah et la basse Casbah.

Le quartier de la Casbah fût classé en 1992 sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO.

Les lieux à découvrir

On y trouve des bâtisses et des mosquées datant du 17ème siècle :

La mosquée Ketchaoua (construite en 1794 par le Dey Baba Hassan) flanquée de deux minarets.

La mosquée el Djedid (construite en 1660, au moment de la régence turque) avec sa grande coupole ovoïde et ses quatre coupoles.

La mosquée El Kébir (la plus ancienne des mosquées, elle a été construite par l’almoravide Yusuf souverain Tashfin ibn et reconstruit plus tard, en 1794).

La mosquée Ali Betchnin (Raïs, 1623).

Dar Khadaoudj El Amia (le musée national des arts et traditions populaires).

Dar Aziza.

Le palais de Jenina.

La Citadelle du haut de ses 125 mètres domine l’ensemble du quartier de la Casbah.

Les coordonnées

La Casbah

Commune de la Casbah, 16000, Alger, Algérie.

Téléphone / fax : +213 021 96 46 85 (numéro de la direction de la culture de la wilaya

d’Alger).

Téléphone / fax : +213 021 71 21 99 (numéro du service patrimoine).

Email : Non disponible.

Site web : http://www.casbahdalger.dz

Page Facebook (non officielle) : https://fr-fr.facebook.com/casbah.dz/

La mosquée Ketchaoua

Le premier édifice fût construit en 1436 par la tribu Rebai avant de s’écrouler moins de deux siècles plus tard. Un édifice encore plus important est construit en 1613 par le gouvernement de la Régence ottomane qui finira par s’écrouler lui aussi. Elle est reconstruite en 1794 sous le gouvernement de Hassan Pacha.

En 1831, suite à la conquête de l’Algérie par la France, la mosquée Ketchaoua est saisi, détruite et reconstruite sur une surface cinq fois plus grande que la précédente pour devenir la cathédrale Saint-Philippe.

A la suite de l’indépendance, en 1962, l’édifice redevient une mosquée et se trouve être désormais inscrit au patrimoine mondiale de l’UNESCO.

L’édifice est un savant mélange entre l’architecture romano-byzantin et turco-arabe, voulu à l’époque par l’administration française dans un objectif de rapprochement avec les algériens.

Les coordonnées

La mosquée Ketchaoua

Adresse : Place Ibn Badis, Casbah, 16000, Alger, Algérie.

Téléphone : Non disponible.

Fax : Non disponible.

Email : Non disponible.

Site web : Non disponible.

La basilique Notre-Dame d’Afrique

Notre Dame d’Afrique, connue autrefois par les algérois comme « Madame l’Afrique » ou encore « Lella Myriam » est située dans le quartier de Z’Ghara, sur la commune de Bologhine. Elle se dresse à 124 mètres d’altitude et domine de ce fait les quartiers ouest d’Alger.

La basilique fût achevée en 1872 après 14 ans de travaux, elle est l’œuvre de l’architecte français Jean Eugène Fromageau. L’extérieur est construit dans un style byzantin, quand à l’intérieur elle s’inspire de l’architecture hispano-mauresque.

Notre Dame d’Afrique est surtout un sanctuaire dédié à Marie, mère de Jésus. Derrière l’autel sur le mur de l’abside une maxime inscrite en français, en arabe et en berbère indique : « Notre Dame d’Afrique priez pour nous et pour les Musulmans. »

Avec le temps l’édifice ne cesse de se dégradé, en novembre 2006, l’UE, le gouvernement français et la ville d’Alger acceptèrent de partager le coût de la restauration de l’édifice. Les travaux sont confiés à une entreprise française qui s’associe à des sociétés algériennes. Des jeunes issue de la Casbah sont formés aux métiers de la taille de pierre et de la maçonnerie sur patrimoine ancien. Les travaux de restauration se terminèrent durant l’été 2010.

Les horaires d’ouverture

La basilique est ouverte aux visiteurs de 11h à 12h30 et de 15h à 17h30. La messe quotidienne est à 18h.

Les coordonnées

Basilique Notre-Dame d’Afrique

Adresse : 03, avenue Ali Ourak, Bologhine, Alger, 16070, Algérie.

Téléphone : +213 023 15 40 19

Fax : Non disponible.

Mobile : +213 0770 10 12 12

Email : Non disponible.

Site : http://www.notre-dame-afrique.org

Le palais des raïs

Le Palais des Raïs est un édifice historique situé sur la commune de la Casbah dans la wilaya d’Alger, il s’agit de l’un des monuments historiques les plus connus dans la ville, on le surnomme également Bastion 23. Il accueille en son sein notamment le centre des arts et de la culture.

L’histoire du Palais des Raïs

Le Palais des Raïs a été construit lors de la seconde moitié du XVIIIe siècle par le Raïs Arnaout Mami. En 1798, le Dey Mustapha Pacha en a fait l’acquisition. A l’origine, il a été construit pour renforcer les capacités de défense de la basse médina.

Il est l’un des derniers témoignages indiquant le prolongement de la Médina d’El Djazair (Casbah) vers la mer durant la période Ottomane.

Après 1830, il sera occupé par le commandant du génie civil, il deviendra ensuite un pensionnat pour jeunes filles, puis le consulat des Etats-Unis, la résidence du duc d’Aumale et enfin il deviendra une bibliothèque municipale. Il sera ensuite pillé avant d’être restauré.

Ce vaste Palais se compose en réalité de trois palais : 17, 18 et 23. Il est également composé de six douerates qu’on appelle des maisons de pêcheurs.

En 1992, le Palais des Raïs a été classé en tant que monument historique au patrimoine mondial de l’UNESCO en raison de son intérêt architectural et du fait qu’il soit le dernier vestige de la basse Casbah.

Après avoir été abîmé, il fut restauré dans la fin de l’année 1987 pendant cinq années et des expositions sont organisées en son sein depuis 1994. A cette date, le centre des Arts et de la Culture du Palais des Raïs a été inauguré. Ce choix atteste de l’importance accordée aux valeurs culturelles par les pouvoirs publics.

On peut le visiter tous les jours (sauf le vendredi). Le Palais a notamment une vue magnifique sur la mer. Les travaux de restauration permettent de visiter chaque pièce du Palais et de se rendre compte des éléments caractéristiques des habitations ottomanes.

En général, on débute la visite par le palais 18 qui retrace l’historique et les éléments de contexte lors de la construction. On termine la visite par les palais 17 et 23 où sont organisées les expositions temporaires.

Le palais 18 est plus impressionnant de par ses nombreux décors tels que les fresques, les faïences, les colonnes de marbre, mais aussi les plafonds en bois de la salle à manger. On peut également admirer des vêtements traditionnels, ainsi que de nombreuses photographies.

Les palais 17 et 23 étaient, à l’époque ottomane, occupés par des domestiques, c’est pour cette raison qu’ils apparaissent comme étant plus modestes.

Le palais est ouvert du dimanche au jeudi, de 10 à 17h, le samedi, de 13h à 17h.

Le palais des raïs – bastion 23 se trouve  au  23, boulevard Amara Rachid, Casbah, 16000, Alger, Algérie.

Téléphone : +213 021 43 98 44

Fax : +213 021 43 95 56

E-mail : contact@palaisdesrais-bastion23.dz

Site web : http://www.palaisdesrais-bastion23.dz

Page Facebook : https://fr-fr.facebook.com/Palais-Des-Rais-965036426907369/

La grande poste

La Grande Poste d’Alger est un édifice magnifique et imposant à ne pas rater lors de votre visite à Alger.

Edifié en 1910 sur le site d’un ancien fort turc par les architectes français Voinot et Toudoire, l’édifice de style néo-mauresque est le symbole du courant architectural oriental de l’époque voulue par le gouverneur général Jonnart dans un souci de rapprochement entre les colons et les algériens.

L’intérieur, splendide et d’un grand raffinement est inspirée par le style hispano-mauresque d’Andalousie.

La façade extérieure est typiquement mauresque avec ses coupoles, minarets, escaliers en marbre et ses grandes portes en bois.

Les horaires d’ouverture

La Grande Poste d’Alger est ouverte du dimanche au jeudi.

Les coordonnées

La Grande Poste

Adresse : Boulevard Ben Boulaid, Alger Centre, 16000, Alger, Algérie.

Téléphone : Non disponible.

Fax : Non disponible.

Email : Non disponible.

Site web : Non disponible.

Le musée du Bardo

Le musée national du Bardo est situé sur la commune de Sidi M’Hamed dans la wilaya d’Alger.

Le lieu fût édifié à la fin du XVIIIème siècle par un riche notable tunisien. A l’époque l’édifice servait de villa au propriétaire qui recevait notamment les riches notables comme invité.

Suite à la conquête française l’édifice devient en 1930 un musée de préhistoire et d’ethnographie.

Le musée possède diverses collections dont notamment une collection préhistorique d’objets paléolithiques et néolithiques.

Il abrite également des collections algériennes provenant de fouilles mais aussi des collections étrangères dans le cadre d’échanges avec des musées étrangers.

La pièce la plus importante du musée est le squelette de Tin Hinan, la reine des Touaregs.

Du 1er mai au 30 septembre, le musée est ouvert du samedi au jeudi, de 10h à 18h.

Du 1er octobre au 30 avril, il est ouvert du samedi au jeudi, de 9h à 17h.

Plein tarif : 200 dinars.

Demi-tarif : 100 dinars.

Réduction de 30% (lors d’achat groupé de 10 tickets et plus).

Entrée gratuite : pour les moins de 16 ans, les personnes âgées de plus de 65 ans, les appelés du service national, les personnes handicapés et leurs accompagnateur, les demandeurs d’emploi et minima sociaux.

Le musée national du Bardo se trouve  au :

 3, rue Franklin Roosevelt, Sidi M’Hamed, Alger, 16100, Algérie.

Téléphone : +213 021 61 26 77

Téléphone : +213 021 61 26 98

Mobile : +213 021 61 26 98

Fax : +213 021 64 76 41

Email : Non disponible.

Site : http://www.bardo-museum.dz

Page Facebook : https://fr-fr.facebook.com/MuseeDuBardoAlgerie/

Le monument aux Martyrs (Makam El Chahid)

Le Mémorial du Martyr est un monument aux morts commémorant la guerre d’Algérie pour l’indépendance. Le monument a été inauguré en 1982 pour le 20e anniversaire de l’indépendance de l’Algérie.

Le monument est situé sur les hauteurs d’Alger, dans la municipalité d’El Madania à proximité du centre commercial El Riadh Feth. Il surplombe le quartier du Hamma (Commune de Belouizdad) et le Jardin d’Essai. Le monument a été érigé sur le site d’un ancien fort militaire.

La construction du monument fût confiée à l’entreprise canadienne Lavalin. Plusieurs artistes algériens y participent comme Bachir Yelles et le calligraphe Skander Abdelhamid.

Le monument d’une hauteur de 92 mètres est composé de trois feuilles de palmier qui se rejoignent à mi-hauteur, d’une tourelle de style islamique d’un diamètre de 10 mètres et d’une hauteur de 7,6 mètres et surmontée d’un dôme de 6 mètres. Au bord de chaque feuille de palmier se dresse une statue d’un soldat, chacun représentant une étape de la lutte pour l’indépendance de l’Algérie.

L’ensemble repose sur une esplanade ou brûle une flamme éternelle. Au dessous du monument se trouve notamment une crypte, un amphithéâtre et le musée du Moujahid

Neuf mois (15 Novembre 1981 au 5 Juillet 1982) ont été nécessaires pour construire cette œuvre architecturale.

Les coordonnées

Le mémorial du martyr

Adresse : Chemin Omar Kechkar, El Madania, 16000, Alger, Algérie.

Téléphone : +213 664 38 85 41

Fax : Non disponible.

E-mail : Non disponible.

Site web : Non disponible.

Le musée des beaux-arts

Le musée national des beaux-arts d’Alger est situé à proximité du célèbre Jardin d’Essai, sur la commune de Belouizdad dans la wilaya d’Alger.

Il est considéré comme étant l’un des plus grands musées d’art d’Afrique et du monde arabe. Depuis la terrasse du musée vous aurez une magnifique vue sur le jardin d’Essai, à ne pas rater.

Les collections

Le musée est spécialisé dans l’art avec des collections de gravures, d’oeuvres peintes et des sculptures du XIVe à nos jours. 8000 oeuvres composent les collections de ce magnifique musée.

Les horaires d’ouverture

Le musée des beaux-arts est ouvert le samedi, lundi, mardi, mercredi, jeudi, de 9h à 12h30 et de 13h à 18h. Le vendredi, il est ouvert uniquement de 14h à 18h.

Le musée est fermé le vendredi matin, le dimanche et les jours fériés.

Tarifs

Le billet d’entrée adulte coûte 200 DA. L’entrée est gratuite pour les jeunes de moins de 16 ans et les personnes âgées de plus de 65 ans.

Les coordonnées

Le musée national des beaux-arts

Adresse : 178, Place Dar Essalem, El Hamma, Belouizdad, Alger, 16000, Algérie.

Téléphone : +213 021 66 49 16

Mobile : Non disponible.

Fax : Non disponible.

Email : directrice@musee-beauxarts.dz

Site web : http://www.musee-beauxarts.dz

Page Facebook : https://www.facebook.com/Mus%C3%A9e-National-Des-Beaux-Arts-dAlger-107158219370468/

Le musée de l’armée à El Madania

Le musée de l’armée est situé à proximité du célèbre monument de la capitale Makam El Chahid (Monument des Martyrs), sur la commune d’El Madania dans la wilaya d’Alger.

Les collections

Le musée expose divers objets, vêtements, armes et d’autres pièces uniques ayant appartenu aux combattants algériens de l’époque numide en passant par la colonisation à nos jours.

Comme pièces exceptionnels, citons notamment une épée de Napoléon III qui fût offerte à l’émir Abdelkader, la guillotine de la prison de Serkadji et des objets personnels d’Ali la Pointe.

Les horaires d’ouverture

Le musée est ouvert tous les jours (sauf le vendredi) de 10h à 18h (en été, 19h).

Les coordonnées

Musée Central de l’Armée

Adresse : Riadh El Feth, El Madania, 16000, Alger, Algérie.

Téléphone : +213 021 67 15 47

Téléphone : +213 021 67 09 70

Téléphone : +213 021 67 19 91

Mobile : Non disponible.

Fax : +213 021 67 19 74

Email : Non disponible.

Site web : Non disponible.

Page Facebook : Non disponible.

Le musée national des antiquités et des arts islamiques à Alger-Centre

Le musée national des antiquités et des arts islamiques est situé sur la commune d’Alger-Centre. Il est notamment le plus ancien musée d’Algérie et l’un des plus anciens musées d’Afrique.

Les collections

Le musée est composé de deux pavillons : le pavillon des antiquités ou on peut voir des pièces inestimables comme des mosaïques mythologique dans un état de conservation exceptionnel, des statues, de la poterie ainsi que bien d’autres pièces historiques à découvrir.

Le deuxième pavillon, celui des arts islamiques, on retrouve principalement des objets datant de la période islamique comme de la monnaie, des sabres, des bijoux, du mobilier avec notamment le minbar de la Grande mosquée d’Alger.

Les horaires d’ouverture

Le musée est ouvert du samedi au jeudi, de 9h à 12h et de 13h à 16h30.

Le musée est fermé le vendredi et le dimanche matin.

Tarifs

Le ticket d’entrée pour adultes coûte 200 dinars.

Les coordonnées

Le musée national des antiquités et des arts islamiques

Adresse : 177, Boulevard krim Belkacem, Parc de la liberté, Alger-Centre, 16000, Alger, Algérie.

Téléphone : +213 021 68 11 29

Fax : +213 021 68 12 56

Email : museemna@musee-antiquites.art.dz

Site web : http://www.musee-antiquites.art.dz

Page Facebook : https://www.facebook.com/Museemna